dimanche 2 septembre 2012

La pureté rituelle ... ou la pureté du coeur? Prions pour le peuple de Syrie...

B O N J O U R !

Dimanche le 2 septembre 2012
(Jour de fête pour moi!)



Photo:
Une rose pour le fleuve... (Jean-Yves)

-----

Voici la Parole de Dieu de ce dimanche...

(Marc 7,1-8.14-15.21-23): + Les pharisiens et quelques scribes étaient venus de Jérusalem. Ils se réunissent autour de Jésus, et voient quelques-uns de ses disciples prendre leur repas avec des mains impures, c'est-à-dire non lavées. Les pharisiens en effet, comme tous les Juifs, se lavent toujours soigneusement les mains avant de manger, fidèles à la tradition des anciens; et au retour du marché, ils ne mangent pas avant de s'être aspergés d'eau, et ils sont attachés encore par tradition à beaucoup d'autres pratiques: lavage de coupes, de cruches et de plats. Alors les pharisiens et les scribes demandent à Jésus: «Pourquoi tes disciples ne suivent-ils pas la tradition des anciens? Ils prennent leurs repas sans s'être lavé les mains». Jésus leur répond: «Isaïe a fait une bonne prophétie sur vous, hypocrites, dans ce passage de l'Écriture: ‘Ce peuple m'honore des lèvres, mais son coeur est loin de moi. Il est inutile, le culte qu'ils me rendent; les doctrines qu'ils enseignent ne sont que des préceptes humains’. Vous laissez de côté le commandement de Dieu pour vous attacher à la tradition des hommes».
-----

Pour notre réflexion..

 
1. Dans ce passage, nous voyons les pharisiens reprocher à Jésus le fait que ses disciples ne respectent pas toutes les pratiques rituelles, que les juifs devaient observer avant les repas. Et Jésus en profite pour donner un enseignement sur le pur et l’impur. Les pharisiens respectaient à la lettre la multitude des prescriptions, mais ils réduisaient souvent leur pratique religieuse à cela, délaissant l’aspect intérieur.

2. Dans de nombreuses religions de l’antiquité, l’important n’était pas ce que les hommes avaient dans le cœur, mais les actes extérieurs qu’ils devaient faire : sacrifices, pratiques expiatoires, règles morales, différents rites... Mais pour les juifs ceci était différent, car, comme le montrent certains passages de l’Ancien Testament, Dieu voulait avoir avec eux une relation personnelle. Or il semble que c’est cela que les pharisiens avaient délaissé, se rapprochant ainsi des religions païennes.

3. Jésus nous le dit, c’est du dedans, de l’intérieur de l’homme, que viennent les choses impures. C’est dans le cœur de l’homme que naissent les péchés. Pour un chrétien, la conversion est d’abord une conversion intérieure, un changement au-dedans de lui. Car c’est là que se trouve la racine des péchés. Tout véritable changement dans notre vie commence par un changement à l’intérieur de nous-mêmes, une conversion de notre cœur.
-----

Photo:
Magnifique petit colibri! (André Lavoie - Saint-Pacôme). - Merci!
-----

Prions pour la Syrie... N'abandonnons pas ce peuple.
-----

Diacre
au coeur de notre monde.
-----

Baptême...


Trois jeunes de notre communauté seront baptisés aujourd'hui
à la cathédrale à 14 h 30; j'aurai la joie de les baptiser;
il s'agit de:

- Kelly-Ann Bard, fille de Jessie Caron et de Martin Bard;
-Rébecca Dionne, fille de Samantha Pelletier et de Éric Dionne;
- Théo Pelletier, fils de Geneviève Rossignol et de Martin Pelletier.

Sincères félicitations aux heureux parents!
-----

Bonne journée!
Fraternellement!
Jean-Yves
-----

1 commentaire:

Martin P. Pelletier a dit…

Je tiens à te souhaiter un joyeux anniversaire. Merci d'annoncer la Parole de Dieu sur le net.

Bonne fête.