samedi 30 janvier 2010

Le rempart du faible...


Photo: Basilique Notre-Dame-de-Québec - Jean-Yves
-----
"Je suis né pour Dieu.
Il faut que je veuille être comme Dieu veut.
Cette dépendance est ma liberté. Elle est ma joie."
(Paul Agaesse, s.j.)
-----
"Dieu nous invite à nous regarder les uns les autres comme il nous regare:
avec miséricorde, espérance et amour."
(Christian Flèche)
-----
"Il est souvent possible
de se construire intérieurement à travers une épreuve."
(Frère Roger de Taizé)
-----
"Tu es le rempart du faible,
le rempart du pauvre dans la détresse,
le refuge contre l'orage,
l'ombre contre la chaleur."
(Isaïe, 25,4)
-----
"Ils sont nombreux à dire: "Qui nous fera voir le bonheur?"
Fais lever sur nous la lumière de ta face, Seigneur!"
(Psaume 4, 7)
-----
"Depuis le péché de l'homme,
l'amour de Dieu s'est revêtu de l'habit de miséricorde.
Rien à voir avec la pitié condescendante,
ni la faiblesse complice, ni le calcul intéressé.
La miséricorde porte son fruit lorsque l'homme aimé jusqu'au pardon
devient lui-même miséricordieux."
(Cardinal Etchegaray)
-----
(J'ai serré la main de ce cardinal français en Haïti, à la Villa Manrèse, en 1987. Cette très belle villa (genre de maison de retraite) est pratiquement détruite actuellement. Nous étions là dans le cadre d'un grand projet de reconstruction des structures du pays avec bien des ONG. Nous y étions là dans le cadre d'une grande Mission de "CORPS UNUM", l'organisme de charité et de développement de l'Église pour l'aide aux pays pauvres. Nous y étions, l'abbé Justin Picard, Madame Violette Alarie-Gendron et moi, pour Missi-Haïti de la Polyvalente la Pocatière.)
----- 

Photo: des vitraux de la Basilique. - Jean-Yves
-----
Bonne journée!
Jean-Yves

1 commentaire:

Violette Alarie Gendron a dit…

Jean-Yves
Le rappel de cette participation à une session de Corps Unum en Haïti, m'a rappelé le rôle de relance qu'a tenté de jouer l'Église d'Haïti à ce moment et le peu d'échos que cette espérance a trouvé parmi nous tous de l'Église du Canada. Des interférences politiques haïtiano-canadiennes, brouillaient alors le message et brulaient les messagers. Car l'Église d'Haïti aurait pu et je le crois pourrait toujours être appuyée et encouragée dans son support inestimable en Éducation et en présente "morale" auprès des jeunes et de la société civile Ton témoignage arrive à point, car le CÉGEP de la Pocatière vient de déposer une proposition d'appui à l'Université catholique NOtre-Dame d'Haïti, Université fondée en partie par le regretté mgr François Gayot, avec qui nous avons tellement travaillé , au sein de Missi-Haïti, et avec la Polyvalente, dans le temps!! Bonne Année et ne lâche pas.
Violette Alarie genddron